• Nous avons fait l'acquisition d'un nouveau robot qui est capable de parler en français. Il permet également de participer à des jeux intéressants en matière de latéralisation et mémoire. En effet, le robot se déplace et demande au joueur de le guider à l'aide de la télécommande pour qu'il effectue exactement les mêmes mouvements. Au départ, il s'agit de trois mouvements, puis quatre et ainsi de suite. Ce jeu est également réalisable à l'aide de la bee-bot avec deux joueurs. Le premier effectue en cachette une programmation, indique le nombre de touches utilisées, le second joueur regarde la programmation et essaie de la refaire en se souvenant des mouvements. Pour rendre le jeu moins complexe, il est possible de fixer un stylo sur le robot pour rendre une mémoire visuelle aux joueurs.

    Voici notre nouveau robot en images :

     

    Bee-bot Robot

    Bee-bot RobotBee-bot Robot


    3 commentaires
  • Il est possible de jouer au célèbre jeu le compte est bon avec le robot bee-bot. Il faut disposer des nombres et des signes opératoires sur le quadrillage. Déterminer un nombre à touver et les élèves doivent programmer la bee-bot pour qu'elle parvienne à déterminer le nombre choisi en effectuant les opérations adéquates. Plus simplement, il est envisageable de réviser les tables de multiplication (livrets) en programmant le passage de la bee-bot sur les termes de la multiplication et en terminant son chemin sur le produit. 

    Voici un exemple de tapis de jeu :

    Télécharger le compte est bon bee-bot.pdf »

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Les nanos  sont de petites figurines possédant un aimant à l'intérieur d'elles. Nous avons créé un jeu à l'aide de ces figurines et de la bee-bot. En voici la présentation: Pour jouer, il faut : un cadrillage, des nanos, les images des nanos, une bee-bot, un aimant fixé à la bee-bot et 2 dés. Ce jeu se joue à 2 ou 3 joueurs. A tour de rôle, les joueurs lancent les dés et doivent programmer la bee-bot en respectant la somme des chiffres des 2 dés. Cette somme correspondra au nombre de touches que l'élèves doit utiliser pour programmer la bee-bot. Le but est d'amener les nanos sur la case de leur image. Il est possible de garder la programmation faite par le joueur précédent ou de l'effacer. Le vaiqueur est celui qui possède le plus de nanos à la fin de la partie.

     

    Bee-bot nano

    Bee-bot nano

    Bee-bot nano


    votre commentaire
  • Grâce au célèbre robot bee-bot, il est envisageable de travailler la narration. Il suffit de disposer des objets sur le quadrillage et les élèves devront programmer la bee-bot et raconter une histoire illustrant le déplacement de la bee-bot.

    Il est également possible de disposer des mots sur le quadrillage et les élèves devront constituer une phrase en passant sur les différents mots dans l'ordre chronologique. Le travail de la conjugaison est possible en inscrivant les verbes à des temps de conjugaison différents (imparfait, présent,futur...) et la consigne est par exemple de constituer une phrase au futur.


    Bee-bot narration


    votre commentaire
  • En fixant un aimant à la bee-bot, il est possible d'aller chercher des objets et de les déplacer. Il peut être également intéressant d'écrire des consignes que l'élève devra respecter pour travailler la lecture et la latéralisation simultanément.

    Exemple : Déplacer la bee-bot sur la case où se trouve le trombone et l'amener sur la case C.

    Bee-bot déplacer objets

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique